Recyclage du plastique
Une gestion des déchets conforme au principe du pollueur-payeur

Deux designers industriels suisses ont créé une idée durable en utilisant des déchets plastiques : ils fabriquent des prothèses à partir de plastique recyclé. Leur vision est basée sur l'économie circulaire et est conçue pour travailler dans un cycle de matériaux. Ils utilisent le recyclage du plastique et les ressources obtenues pour les prothèses afin de répondre simultanément à un besoin social et de résoudre un problème environnemental urgent.

Une jambe abordable pour une nouvelle vie

Project Circleg a commencé comme un projet d'études de Fabian Engel et Simon Oschwald. "Nous voulions utiliser nos compétences de designers pour faire une différence positive", explique Fabian Engel. En raison des accidents de la route, du manque de soins médicaux ou des conflits violents, la demande de prothèses de jambes peu coûteuses est très élevée dans les pays moins développés. Au cours de la phase de développement, ils ont parlé avec des personnes concernées au Kenya et en Inde et ont observé des prothèses existantes. Ils ont ainsi cerné les besoins et ont ensuite pu lancer le développement en collaboration avec des orthopédistes expérimentés. Project Circleg est axé sur le design et est développé en fonction des besoins et des circonstances des utilisateurs. Les exigences des méthodes de production simples sont également prises en compte afin de pouvoir produire localement et à moindre coût. Le recyclage du plastique soutient ce processus de manière durable.

Une autre dimension du recyclage des plastiques

Il faudra encore un certain temps avant que l'on puisse produire sur place et en partie à partir de déchets plastiques locaux. Mais le projet est évolutif et pourrait avoir un impact partout où des prothèses abordables sont nécessaires. La demande est forte dans de nombreux pays en développement, mais la plupart des systèmes de prothèses existants manquent de fonctionnalité, d'accessibilité financière et de disponibilité.

Le recyclage du plastique apporte une valeur ajoutée

Chaque année, 72 % des emballages plastiques produits dans le monde finissent dans des décharges ou dans la nature. De nombreuses décharges sont situées dans des pays en développement, car ils ne disposent pas des capacités, des ressources et des lois nécessaires à la mise en place d'un système de recyclage officiel. L'utilisation de déchets plastiques recyclés disponibles localement permet de répondre à un problème environnemental urgent, la pollution plastique. En outre, le recyclage des plastiques permet de réduire les coûts des matériaux jusqu'à 50 %. Ainsi, une valeur ajoutée est créée pour l'économie en transformant les déchets en une ressource commercialisable. "Le projet répond à toutes les exigences sur un plan social, économique et écologique", conclut Fabian Engel.

Avec leur travail de diplôme "Project Circleg", les deux designers ont remporté le James Dyson Award national de l'année dernière et ont maintenant la chance de remporter le prix international.

(Images : Project Circleg)
Demande





    fermer